[Article sans scène gore, promis!]


Laissez moi vous raconter une aventure survenue il y a cinq ans..

Le mercredi 17 Octobre 2007, j'étais dans ma 38ème semaine, Ma Petite Demoiselle était prévue pour le 10 Novembre, et j'étais à peu près aussi grosse qu'une baleine..

J'avais rendez-vous à ma maternité pour la visite du neuvième mois de grossesse..

Après avoir péniblement grimpé la côte menant à la maternité (quelle idée de construire une maternité en haut d'une côte, et d'installer le parking EN BAS de la côte..), me voilà arrivée à l'accueil, où je suis prise en charge par une infirmière pour les traditionnelles constantes.. Pesée, tension, etc..

Résultat : + 5kgs en un mois, et tension à 15/9!!
-l'infirmière : "Ouh làlà madame ce n'est pas très bon ça, on va attendre un peu et reprendre la tension dans quelques minutes."

Dix minutes plus tard, même résultat : 15/9..

Verdict du gynéco : "Risque de toxémie madame, je vous garde"
-Moi : "Comment ça vous me gardez? Ah mais non non non, ce n'est pas possible!"
-Lui : "Ah mais si si si madame. On va vous faire des examens et on va très certainement faire naître votre bébé d'ici le week-end."
-Moi : "Quoi?? Mais je ne peux pas, j'habite à 45 minutes, je n'ai pas pris ma valise de maternité, Monsieur est au travail, ET ON N'EST PAS LE 10 NOVEMBRE!!!"
-Lui : "Bon eh bien je vous laisse 2h pour rentrer chez vous, récupérer votre valise, prévenir votre conjoint, et dans 2h je veux vous voir ici parce que là il FAUT vous hospitaliser."
-Moi : "Ah.. Bon.. D'accord.."

Retour à la maison dans un état second, puis retour à la maternité, examens médicaux pendant 2 jours, pas de toxémie, mais nécessité de faire naître Petite Demoiselle avant terme car les soucis risquent de se multiplier..
Vendredi 19 Octobre : Gynéco : "Bon bah on vous déclenche Lundi matin."
-Moi : "D'accord, mais je ne vais pas rester tout le week-end ici à attendre non?"
-Lui : "Oui mais si jamais il y a des complications je préfère vous avoir à disposition ici"
-Moi : "Siouplé siouplé siouplé docteur, laissez moi rentrer pour le week-end, la chambre du bébé n'est pas finie, je vais déprimer ici, et puis ça vous libérera une chambre, siouplééééééé!"
-Lui : "Bon d'accord, mais je vous interdis de faire quoi que ce soit, vous vous reposez, et à la moindre alerte vous rappliquez ici sur le champ! Et vous revenez Lundi à 8h."
-Moi (prête à l'embrasser) : "Merci merci merci docteur!"

Lundi 22 Octobre, retour à la mater, avec Monsieur cette fois..

Première tentative de déclenchement.. Contractions (Aïe!).. Mais rien..
Mardi, deuxième tentative de déclenchement, Re-contractions (Aïe heuuu!).. Toujours rien..

Mercredi 24 Octobre.. La Sage femme : "Bon bah aujourd'hui, coûte que coûte on vous accouche!".. Sans blague???

Mercredi matin, nouvelle tentative de déclenchement.. Contractions.. Aïïïe heuuuu!

Alors il faut que je suspende là mon récit, pour vous parler des monitorings.. Parce que pendant ces deux jours et demi, j'avais des monitorings toutes les heures.. Sauf que Petite Demoiselle ne supportait pas les monitorings. Et le faisait savoir sans pitié en me labourant littéralement de coups de pieds.. Aïe.. J'en était venue à avoir envie de fuir à l'approche de l'appareil..

Retour dans la salle d'accouchement.. Où il ne se passe toujours rien.. A part que j'ai mal.. Très mal..
A tel point qu'il n'y avait plus moyen de me toucher.. J'étais juste devenue une boule de douleur..
Les cours de préparation à l'accouchement? De la c*nnerie.. En plus j'ai même pas assisté à celui sur la respiration.. Ben oui il devait avoir lieu le 22 octobre..
13h30, trop mal, et toujours rien.. Le gynéco décide (enfin!) de me faire poser la péridurale..

14h, je vous passe les détails de la scène, mais péridurale enfin posée.. Après 3 essais (oui, l'anesthésiste m'a planté 3 fois cette super méga aiguille dans la colonne vertebrale!).. Aïïïe Heuuuuu!

Soulagement.. Plus mal.. A part que je ne peux plus bouger le bas du corps, tout va bien..
Si on exclut l'accouchement qui ne se déclenche toujours pas, malgré les gels, perfusions, et percement de la poche des eaux..

19h30, le monitoring montre que Petite Demoiselle se fatigue (Ah bon?? sans rire!)..
Décision du gynéco : "Bon bah on va aller la chercher, je suis désolé mais on va devoir vous faire une césarienne."
-Moi : "Ah bah enfin! Ca fait trois jours que je vous la réclame cette p*t**n de césarienne! NON MAIS SANS BLAGUE!!"

20h15,  Ma Petite Demoiselle était enfin là, belle comme un coeur!
Je passe bien-sûr sur l'anesthésie qui a fonctionné impeccable SAUF à l'endroit où ils ont découpé (il parait que ça arrive.. Mais pourquoi MOI??), et sur la douleur que j'ai eu après, parce que le super anti-douleur super puissant qu'ils m'avaient donné NE FAISAIT PAS EFFET SUR MOI (obligés de me faire une piqûre de morphine)..

 

C'était il y a 5 ans, et depuis je vis un vrai bonheur au quotidien! Tu es vraiment ma petite poupée d'amour, belle, sage (ou presque), délicate (ou presque), et tout et tout!

 

Joyeux Anniversaire ma Petite Demoiselle!!

64364_380864385276920_100000600859513_1348182_1596309225_n