J'ai beaucoup réfléchi avant d'écrire cet article..

Je n'aime pas faire entrer la politique sur ce blog, il n'en a pas la vocation..

Je pense également que chacun a ses idées politiques, moi la première, et qu'elles doivent rester du domaine privé..

Néanmoins, les dernières actualités économiques, largement commentées par tout un chacun sur les réseaux sociaux, m'amènent à réagir..

Pas forcément sur le fond, mais plutôt sur la forme..

Sachez d'abord, Monsieur le Président, que je suis Corrézienne.
Bien que n'étant pas Tulliste, je vous ai connu en tant que Député Maire. Ce simple fait doit vous faire comprendre que depuis l'annonce même de votre candidature aux élections présidentielles, je n'étais dupe de rien, je pense que vous vous en douterez..
Je ne suis pas Tulliste comme je viens de le dire, je n'ai donc jamais poussé le chauvinisme jusqu'à être "fière" de vous avoir..

Bien qu'ayant quitté depuis des années (trop!) ma Corrèze adorée pour venir gagner ma vie à Paris (Paris continuant à inclure à mes yeux, Paris et toute la région parisienne, mais là je m'égare, hum hum..), j'ai comme tout le monde lu les journaux, et notamment "La Montagne", que vous connaissez bien..

Ainsi, à l'annonce de votre élection, je savais déjà plus ou moins à quoi m'attendre avec vous, du moins sur certains sujets..
Fidèle à vous même, vous ne m'avez pas détrompée..

Vous faites votre bonhomme de chemin, soit.. C'est le jeu.. Le peuple a voté, le peuple a parlé, "Demos" et "Kratos" sont des mots que je connais bien..

Mais, Monsieur le Président, il y a quelque chose qui vraiment me chiffonne chez vous, c'est vos façons de faire..
Oh, je sais bien que d'autres avant vous n'ont pas forcément fait mieux, mais aujourd'hui c'est vous le Chef, alors c'est vous qui êtes responsable.

Parce qu'on a beau fustiger Madame Vallaud-Belkacem, ou Madame Touraine, ou même Monsieur Valls, je sais bien moi qu'ils ne sont que vos pantins..
Si vous dites rouge, ils diront rouge, si vous dites vert, ils diront vert..
Avec un petit bémol toutefois pour Madame Vallaud-Belkacem je l'avoue, ses convictions affichées d'ultra féminisme et d'anti-hommes me font peur.. Mais passons..

Bref, tout ça pour vous dire, Monsieur le Président, et pour que ceux qui vous approuvent le sachent également, que non, les familles ne sont pas des boulets pour la France..

Il existe bien entendu des abus.. Ils sont bien connus de tous, depuis des décennies, et je pense que si jusque là personne n'a jamais rien fait pour y remédier, c'est qu'il doit y avoir des raisons que j'ignore..

Pour être tout à fait honnête Monsieur le Président, je fais partie de ceux qui pensent que les différentes réformes économiques mises en oeuvre ces dernières années (et pas que par vous) sont nécessaires..
Impopulaires certes.. Qui lèsent les travailleurs et les ménages, certes.. Je suis la première touchée, certes.. Mais je suis assez bien placée pour savoir à quel point l'Etat Français est mal en point.. A quel point la France en est trop souvent à chercher des solutions pour pouvoir payer ses factures..
On demande aux ménages de gérer leur économie "en bon père de famille" (Oui, je TIENS à cette expression!), mais notre propre pays n'en est lui même pas capable..

Il faut faire quelque chose, admettons-le.. Et faisons le deuil de l'Etat Providence tel qu'il a été voulu par vos prédécesseurs..

Monsieur le Président, si vous lisez quelques uns de mes derniers billets, vous découvrirez que j'attends aujourd'hui mon 3ème enfant, et que mon rêve est d'avoir une famille nombreuse..

J'ai jusqu'à maintenant fait appel à une assistante maternelle pour s'occuper de mes enfants, pendant que moi-même et mon conjoint travaillons..
Je la paie cher, car je vis dans un secteur où il n'y que peu de places en crèche, où les nounous sont très demandées, et où de surcroît elle vivent dans un foyer qui n'a que moyennement besoin de leur salaire.
Elles sont donc exigeantes, et c'est à nous de nous adapter, soit..
Je rémunère donc une personne, je la déclare, je touche une certaine compensation de la CAF, et je déduis un certain montant de mes impôts..

Cependant, l'arrivée d'un 3ème enfant rapproché nous a amenés à réviser nos calculs..
Nous faisons partie de la classe moyenne inférieure.. Pas énormément de moyens, mais pas pauvres non plus..
Bref, nous n'avons pas beaucoup de dents, mais nous en avons quelques unes!

Les frais de garde étant donc sur le point d'exploser, et mon conjoint gagnant un peu plus que le SMIC, nous réfléchissons à un congé parental..
Congé parental que financièrement je ne peux pas me permettre de prendre..
Ironie du sort, moi qui suis plutôt rétrograde (et je l'assume!), qui pense qu'une femme qui le souhaite doit pouvoir rester à la maison, qui pense que la place d'un homme est au travail pour entretenir sa famille, c'est donc moi qui vais devoir tenir ce dernier rôle..

Alors bien évidemment, la dernière réforme en cours ne va pas m'arranger!

18 mois de congé parental (payés 300€), ça fait 18 mois de congé sans solde (sans aucun revenu donc..)..

600€ en moins de prime de naissance, c'est une amélioration de mon matériel de puériculture que je vais devoir oublier..
A ce sujet, sachez, Monsieur le Président, que la prime de 800€ que j'ai touchée pour mon premier enfant a servi à acheter le minimum vital en matériel de puériculture (en profitant des soldes!), ainsi que la première garde-robe..
La prime de 900€ que j'ai touchée pour mon second enfant m'a servi à améliorer ce matériel.. Acheter un berceau, un porte-bébé, et divers accessoires que je n'avais pu m'offrir pour la première naissance.
Quant à la prime de ce futur 3ème enfant, elle doit servir à racheter divers matériels et mobiliers qui sont actuellement déjà affectés à notre petite dernière..
(Non, chez nous, aucun téléviseur à écran plat n'a été acheté avec les aides de la CAF)

Mais bon, si l'on doit s'en passer, nous ferons autrement!

Parce que, Monsieur le Président, chaque enfant qui est arrivé dans mon foyer a été presque mûrement réfléchi!
J'ai comme chaque famille, profité des possibilités offertes par l'Etat, mais j'aurais tendance à dire que je travaille et que je cotise pour cela, non?
Si aujourd'hui je dois m'en passer, et bien je m'en passerais..
Si le congé parental doit se transformer en congé sans solde, qu'il en soit ainsi.. J'ai la chance de pouvoir envisager cette option.. Nous ne seront vraiment pas riches (une ou deux dents en moins), mais nos enfants disposeront toujours de tout ce qui leur sera nécessaire..

Comme je le disais plus haut, loin de moi l'idée de nier la nécessité de ces réformes..

Non, ce qui me dérange, c'est la façon dont elles sont présentées..

Sérieusement, Monsieur le Président, je savais de longue date que vous aimiez peu les familles, surtout les grandes familles, mais sans rire, vous avez tout de même envoyé Madame Touraine annoncer que, oui on réforme la politique de la famille, mais qu'à côté de cela l'IVG SERA REMBOURSEE A 100%???

Sans vouloir entrer dans un débat de "pour ou contre l'IVG" (encore un sujet que je considère du domaine de la vie privée), vous rendez vous compte du message que vous venez de faire passer aux Français???
"Si vous faites des enfants, on vous laissera en plan, mais par contre avortez tant que vous voulez, c'est nous qui payons!"

Alors je veux bien croire que les deux mesures n'ont en fait pas de corrélation, mais Monsieur le Président, vous ne pouvez PAS continuer à communiquer de cette façon!!

Cela devient insultant à la fin!!

Monsieur le Président, vous êtes très certainement entouré de tout plein de conseillers payés fort cher pour faire leur métier.. Vous sortez d'une très grande usine à hommes politiques (l'ENA si je ne me trompe)..

Mais PERSONNE ne vous a-t-il appris à un moment donné de votre carrière qu'une bonne réforme est une réforme JUSTE et BIEN PRESENTEE??

Que vous vous attaquiez aux dépenses de la CAF, ok, c'est nécessaire..
Que vous réduisiez certains remboursement de sécu, ok, c'est nécessaire..

Mais quid du reste??
Rien??
Nada??

Les seuls fautifs du déficit de la France sont donc les familles et les malades?? (enfin, pas tous les malades.. J'ai cru comprendre que la CMU et l'AME étaient renforcées, mais je n'entrerais dans aucun débat, le sujet me dépasse)
Ah si! Il y a les retraités aussi! (quelle idée aussi d'être vieux et d'avoir bossé toute sa vie)
Bref..

Je terminerai juste cet article, Monsieur le Président, en vous rappelant qu'un enfant, c'est de la consommation..
Oui, de la consommation!
Parce qu'il faut acheter le matériel de puériculture, les vêtements, le lait (pour les non-allaitantes) et les couches (lavables ou non), payer les visites chez le pédiatre, puis plus tard, acheter les fournitures scolaires, payer les activités sportives et culturelles, puis encore plus tard, payer les universités, le permis de conduire, la première voiture..
Et n'en déplaise aux grincheux, ces enfants devenus grands deviendront des travailleurs, qui paieront des cotisations, et des impôts, et qui feront vivre la Nation Française..
Pas d'enfants, c'est des entreprises en moins, des associations sportives en moins, et au final, des impôts en moins..

Alors qu'il faille diminuer les aides aux familles, je l'accepte Monsieur le Président..
Notre famille fait partie de celles qui ont décidé d'assumer pleinement, entièrement, et jusqu'au bout, les enfants qu'elle va engendrer.. Je ne me sens donc pas concernée par les critiques pleines de fiel que je lis un peu partout..

 

Mais soyez gentil de ne pas trop taper sur les familles Monsieur le Président, elles sont l'avenir de notre pays..
Votre avenir, Monsieur le Président, ne l'oubliez pas..

 

 

caf


 

P.S. : Et par pitié, s'il ya du ménage à faire parmi nos concitoyens, et il y en a, ça tout le monde le sait, FAITES-LE! Trouvez les brebis galeuses, et mettez-les hors d'état de nuire! Et ne mettez pas tout le monde dans le même sac..